À propos

Passionné de technologie, et de sciences de l’information.

(Heureux) possesseur d’une Surface Pro 3, j’ai abandonné tout cahier, feuille volante ou post it, au profit de OneNote. Dans un premier temps en utilisant essentiellement des notes manuscrites avec le stylet de ma Surface. Désormais je rédige la plupart de mes notes via le clavier, sans hésiter à y ajouter des annotations manuscrites ou des croquis : cela rend la prise de note plus riche et…ludique !

Puisse ce blog aider les nouveaux utilisateurs, et leur faire gagner du temps et de l’efficacité dans leur prise de note !

Albin Labelle – France

th

 

MVP_Logo_Horizontal_Preferred_Cyan300_CMYK_72ppi

9 commentaires

  1. Excellents articles ! je vais avoir plaisir à lire les prochains. Je suis un utilisateur de OneNote dans le cadre de mon activité professionnelle et j’essaie de montrer à mes collègues tout le potentiel de cet outil surtout lorsque l’on partage un bloc-notes. Un outil absolument génial !

    • Merci pour votre intérêt et encouragement à poursuivre ! Prochain billet sur les fenêtres ancrées, probablement. La dimension collaborative que vous abordez dans votre blog mériterait certainement d’être davantage mise en avant, mais j’ai pour ma part trop peu d’expérience pour l’illustrer (usage ponctuel uniquement) : je suis par exemple troublé que les modifications que j’effectue dans l’un de mes bloc notes, à partir d’un PC 1, fasse apparaître sur un PC 2 mes initiales en regard des modifications, alors que je suis connecté de part et d’autre avec le même compte Microsoft…

      • Je vais suivre avec intérêt votre prochain post. Je vais prendre le temps d’ajouter de nouveaux articles montrant les capacités fantastiques de OneNote dans le domaine du collaboratif. Concernant l’affichage de vos initiales, cela est dû au fait que votre bloc-notes est partagé. Les initiales peuvent être masquées dans les options de OneNote.

  2. Je découvre votre site via DuckDuckGo, au cours de recherche d’infos pour l’usage de l’étonnant module « mathématique » intégré, après mes premiers essais avec OneNote for Windows 10 (app Métro) ainsi qu’avec OneNote 2013 et son acolyte bien pratique Envoyer vers OneNote.

    Bravo pour votre site, sa richesse d’informations et aussi sa qualité littéraire.

    Continuez, s’il vous plaît, vous avez un nouveau fan ! 🙂

    Merci

  3. Bonjour,

    Je viens de regarder votre présentation à la Onenote Learn Conference 2016. Très intéressant et très bien fait. Un grand merci pour ça. Et comme je vois que vous entrenez un site sur ON, j’ai hâte d’apprendre encore plus.

    J’emploie ON depuis un an, à ma grande satisfaction, en combinaison avec outlook, mais il y a toujours des astuces à apprendre.

    Bien à vous,
    Yves
    (Belgique – la Flandre)

    • Merci ! J’ai moi aussi appris quelques nouvelles astuces, et reste admiratif devant l’étendue des possibilités et utilisations de OneNote. N’hésitez pas à faire part de votre expérience sur ce blog.

  4. Bonjour,

    J’ai découvert votre site via Learn OneNote Conference. Je vous remercie pour l’énergie que vous mettez à accompagner sur OneNote.

    Je suis de mon côté Consultant Certifié Evernote, et un peu utilisateur de OneNote. J’ai essayé de comparer les deux services sans les hiérarchiser, et suis tombé sur 3 différences fondamentales : login et stockages, étiquettes, et prix. Je suis preneur de vos retours sur cette analyse.
    https://outilsnum.fr/onenote-evernote-comprendre-choisir/

    Eric

    • Bonjour !

      Excellent article, sans parti pris, avec des arguments très pertinents !
      Bien que je n’ai jamais expérimenté Evernote, j’ai l’impression que vous résumez bien les différences fonctionnelles (minimes, à part la question des « tâches » dans OneNote et des « Catégories » dans Evernote), philosophiques (Evernote = Cloud Only ; car OneNote bureau fonctionne très bien en local) et dogmatiques (Evernote = Google / OneNote = Microsoft).

      En fait, plus qu’une question de fonctionnalités, c’est vraiment une question de préférences personnelles, notamment quant à l’interface utilisateur. Mais il ne faut pas sous estimer l’avantage de l’intégration avec la suite Office pour OneNote. Avantage qui se renforcera prochainement : on annonce la possibilité d’intégrer des documents Word et Excel, actualisés en direct et éditables à plusieurs, dans la version « universelle » de OneNote….

      Je préciserai 4 points :
      – OneNote web clipper intelligent : reconnaît les articles (Amazon, mais pas Fnac), recettes (d’aucun site français à ma connaissance malheureusement) et les vidéo (YouTube), mais au prix d’une certaine lenteur. Dans la pratique je l’utilise peu, découragé par cette lenteur qui freine mon workflow ;
      – OneNote dispose d’un Add in pour ajouter des catégories sur ses pages : Tagging Kit. Je l’ai testé : il fonctionne bien, et c’est stable. Toutefois, je n’ai pas persévéré, ne voyant pas l’utilité de tagger mes pages, vu que la recherche fonctionne bien, vite, et de façon intuitive dans OneNote : taper un mot (ou plusieurs), utiliser des guillemets ou des opérateurs (« OU »), restreindre à une page, section, groupe de section ou bloc-notes particulier : on retrouve tout sans avoir besoin de perdre du temps à tagger au préalable. Mais c’est peut-être pertinent pour du travail collaboratif, ou l’on veux structurer les catégories de recherche…
      – OneNote multiplateforme : oui, mais attention aux fonctionnalités en moins sur MacOS ! Le choix est peut-être moins ouvert sur cet OS…
      – granularité du partage : limitée sur OneNote : un bloc-note entier, ou rien. Quid de Evernote ?

      Albin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *